Rupture de l’équité dans le concours agro-véto ?

A la suite de plusieurs dysfonctionnements, l’épreuve de physique chimie « analyse de documents » du concours Agro Véto est entachée de graves anomalies. Les étudiants n’ont pas concouru avec les mêmes sujets. L’équité du concours est compromise.

Tous les élèves n’ont pas eu le même énoncé (certains avec erreurs, d’autres non).
Le Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires (SCAV)  a annoncé mercredi que les questions impactée par ces erreurs seraient annulées.

Mais le temps perdu sur les questions annulées n’est pas le même pour tous :  Certains candidats auront perdu leur temps à essayer de résoudre, longuement et en vain, des questions insollubles, d’autres non. L’épreuve devient aléatoire et ne mesure plus les compétences des élèves.

L’annulation seule des questions serait convenable pour une simple erreur d’énoncé. Elle n’est pas équitable pour des énoncés différents.

Les étudiants qui participent aux concours d’entrée aux écoles Agro/Véto ont travaillé pendant deux années en classes préparatoires. Il s’agit d’un effort considérable, d’un engagement personnel important et de sacrifices remarquables et dignes du plus grand respect.
Le classement aux concours se joue sur des écarts de point minimes.
Les étudiants méritent et ont droit à une épreuve équitable et juste.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *