Message du Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires (SCAV) à propos de l’erreur d’énoncé de l’épreuve de physique chimie.

Les élèves de BCPST candidats au concours Agro Veto ont reçu ce message du SCAV ce vendredi. Il apporte des précisions rassurantes :

Mesdames les candidates, Messieurs les candidats,
Comme nous vous en avons informés par un communiqué sur notre site, mardi 25 avril 2017, un centre d’écrit a ouvert par erreur les enveloppes de l’épreuve Physique-Chimie, analyse de documents scientifiques (se déroulant le jeudi 27 avril) au lieu de celles de l’épreuve Physique-chimie, résolution de problème. La première page du sujet Physique-Chimie, analyse de documents scientifiques ayant été vue par les candidats concourant dans ce centre, ce sujet ne pouvait plus être utilisé pour l’épreuve du jeudi. Le sujet de secours a donc fait l’objet d’une nouvelle et ultime vérification et a été adressé à tous les centres pour impression, de façon à ce que l’épreuve puisse se tenir normalement le jeudi 27. Il est apparu que dans deux centres, un défaut d’impression du sujet a conduit à une coquille qui consistait en la disparition d’un signe – en pages 3 et 12. Cette coquille ne permettait pas aux candidats de traiter les questions 1.13, 1.14, 1.15 et 1.17 de façon complète. Par contre, la donnée concernée n’était pas utile pour le traitement des autres questions. C’est pourquoi, afin d’assurer l’égalité de traitement de tous les candidats, les réponses aux parties de questions impactées par cette coquille ne seront pas prises en compte dans la note de cette épreuve.

Des messages et une pétition qui nous ont été adressés montrent que cette dernière phrase a été mal interprétée.

Il nous paraît donc important de préciser certains points :

Il n’est pas question de neutraliser l’ensemble des 4 questions affectées par cette erreur. Seules les parties de ces questions impactées par cette coquille ne seront pas prises en compte. Ainsi, par exemple, dans le cas de la question 1.13 qui demandait de déterminer le degré d’oxydation de l’uranium dans tous les composés cités, le maximum des points sera attribué si le candidat a répondu correctement pour les 6 espèces correctement imprimées, la septième seulement n’étant pas prise en compte. Le barème a été modifié en ce sens pour les quatre questions impactées par la coquille.
Sachez que le service des concours est désolé de la situation actuelle et qu’il recherche en permanence les meilleures solutions possibles pour tous les candidats.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *